Emilie TOURNIER

 

 
 

Safari photo au Kenya - septembre 2019 COMPLET

 

 

 

Le lac Baringo et ses milliers d'oiseaux dont des martins-pêcheurs, des pygargues, des anhingas, des tisserins... Le lac Bogoria et ses dizaines de milliers de flamants roses et flamants nains. Puis la savane magistrale du Masaï Mara peuplée de ses milliers d'herbivores et de carnivores qui luttent tous pour leur survie. Tel est le programme que je vous propose pour ce stage photo au Kenya de 12 jours.

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

Pour découvrir les habitants du lac Baringo, le bateau est incontournable. A bord, nous pouvons approcher de très près les milliers d'oiseaux qui vivent ici : anhinga d'Afrique, autruche d'Afrique, bergeronnette pie, calao de Jackson, choucador de Rüppell, cormoran africain, crabier blanc, dendrocygne veuf, grand cormoran, grande aigrette, guêpier de Perse, héron goliath, héron pourpré, héron strié, jacana à poitrine dorée, martin-chasseur du Sénégal, martin-pêcheur huppé, martin-pêcheur pie, ombrette africaine, ouette d'Egypte, pygargue vocifère, spatule d'Afrique, talève sultane, tisserin, vanneau éperonné, veuve dominicaine...

 

De retour au lodge, vous pourrez vous détendre au bord de la piscine ou bien continuer de photographier les oiseaux et autres voisins tel l'écureuil fouisseur qui décidément peuple le moindre bosquet. Ici, aucun animal dangereux, vous pouvez vous balader au gré des opportunités photographiques.

 

 

 

 

 

Le temps de quelques heures, nous débarquerons sur l'île où vivent notamment les girafes de Rothschild, les autruches (qui se laissent approcher de très très près) et les damans des rochers, rongeurs vivant à fleur de falaise. 

 

 

Le temps d'une demi-journée, nous partirons au lac Bogoria (moins d'une heure de route du lodge) pour rendre visite aux dizaines de milliers de flamants roses et flamants nains qui s'y regroupent. Si la chance nous sourit, nous pourrons observer quelques grands koudou.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis départ pour la terre du Roi Lion. Fermez les yeux et imaginez : une savane blonde infinie nulle part au coeur de l'Afrique sauvage; des hordes d'éléphants qui paressent dans un marais; les rugissements rauques des lions mâles ; le claquement de milliers de sabots de zèbresgazelles et antilopes ; la course folle du guépard ; le discret léopard perché dans un arbre, son repas bien à l'abri à côté de lui ; le ricanement de la hyène déchirant la nuit ; les bruits des querelles entre les hippopotames demeurant à quelques mètres du camp ; la visite pendant votre repas des galagos et des genettes ; les paisibles girafes étendant leur cou pour venir se nourrir des acacias ; le ciel outrageusement violacé parcouru du grondement sourd d'orages déchaînés et le nuage de poussière qui accompagne l'arrivée saisonnière des gnous, encore et toujours, depuis la nuit des temps, vous êtes à Masaï Mara.

 

 

 

 

 

La réserve nationale du Masaï-Mara se mérite : vous l’atteindrez à l’issue de cinq heures de route dont deux d’une piste chaotique et poussiéreuse que vous n’oublierez pas ! Une fois arrivés, cette peine sera recompensée : des paysages magnifiques à perte de vue essaimés d'une faune extraordinaire devant laquelle vous pourrez vous émerveiller pendant votre séjour. La réserve nationale du Masaï-Mara est le parc de tous les superlatifs : il est mondialement célèbre pour sa faune exceptionnellement abondante et variée et ses espaces infinis. Non seulement nous vous montrerons les lions, guépards et autres léopards, mais vous entrerez comme jamais dans leur intimité ! Ainsi, avec nos guides masaïs expérimentés, vous apprendrez à distinguer les différents clans de lions, vous reconnaîtrez, au premier coup d’oeil, Sikio, Morani, Hunter ou Scarface, les lions rois de la « Marsh Pride », vous chasserez avec Malaïka et ses petits, des célèbres guépards du Masaï-Mara, vous arpenterez les sentiers secrets de chasse de Romi, une léoparde emblématique pour vivre tout proche de notre camp !

 

 

 

 

 

Melting Pot Safari a été créé il y a plus de 10 ans par Tony Crocetta, photographe animalier français de renom, sa femme Sylvie et Simon Chebon, guide naturaliste kényan. Forts de leur expérience, ils sélectionnent les spots les plus attrayants, loin du tourisme de masse pour se concentrer sur les zones permettant les meilleures observations et un rendement photographique optimum. Tout est conçu pour la photo, des horaires pour bénéficier des meilleures lumières aux voitures aménagées pour la prise de vue. A Masaï Mara, le camp se situe aux abords de la réserve de la rivière Mara où les hippopotames viennent prendre un bain de soleil. A Baringo, vous ne pourrez pas être plus près du lac, à moins d'y plonger. Vous n'aurez que quelques pas à faire pour embarquer pour votre game-drive.

 

La journée, je vous accompagnerai dans le 4x4 ou la bâteau pour vous aider à obtenir les photos que vous voudriez prendre. Je proposerai également différents exercices de prise de vue pour sortir des sentiers battus : pose longue, filé, travail en contre-jour... Le midi et le soir, nous nous retrouverons pour des cours de photo adaptés en fonction des besoins de chacun. Nous aborderons des points techniques, les règles de composition, les réglages, le catalogage sur Lightroom, le post-traitement et travaillerons sur les photos prises pendant le séjour.

 

 

 

 

En bref :

 

  • 14 jours dont 12 jours de game drive, 3 nuits à Baringo, 9 nuits à Masaï Mara
     
  • niveau : débutant à expert (La location de matériel est possible selon disponibilités)
     
  • engagement physique : très faible. Accessible à toutes personnes pouvant monter et descendre du 4x4 et du bâteau.
     
  • 3 930 € par personne (hors aérien). Ce prix comprend l'ensemble des prestations à partir de l'arrivée à l'aéroport de Nairobi : logement, alimentation et eau, transports, 4x4 aménagés pour la photo avec guide, bâteau avec guide ornitho, encadrement par une photographe animalière professionnelle, formation à la prise de vue et au post traitement...
     
  • informations et réservation : 06 63 81 94 73 ou eatournier@gmail.com
     
  • le point fort : Cotoyer des animaux sauvages sans les déranger.
 

 

 

 

 

 

 © Emilie TOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite